• Stomatophobie : Qui peux la comprendre?

    La stomatophobie est la peur du dentiste et des soins dentaires, beaucoup de personnes en sont victime de par le monde.


    Je souffre de Stomatophobie depuis ma plus tendre enfance, je n'ai jamais vraiment su dire pourquoi j'ai eu peur des dentistes, mais il me semble que ça a commencé par une dentiste moralisatrice, cruelle et dure. Depuis, je n'ai pas été assez souvent chez le dentiste, il arrive que je surmonte ma peur et que j'y aille et en sortant de là je me dis : rhooooo j'aurai du le faire plus tôt, j'ai même eu toute une période ou je me forcais à aller chez le dentiste en me disant : chouette j'adore aller chez le dentiste, vivement mon prochain rdv...
    L'ennui avec la stomatophobie c'est qu'on soigne la douleur à coups de médicaments, l'oubliant du coup et la tolérant comme une maladie chronique, et lorsqu'on fait un bref passage chez le dentiste, il nous décourage d'entrée en disant : wouah faut tout refaire...


    Il y a différentes choses qui m'agacent chez les dentistes, mais aussi chez les personnes qui n'ont pas peur du dentiste, ils sont bien souvent moralisateur et vous répondent comme réponse à tout : te plaint pas d'avoir mal aux dents, t'as qu'à aller te faire soigner... Et ils vous culpabilisent : vous n'avez pas réagi à temps, vous n'avez pas fait ce qu'il fallait...
    Et il y a pas mal de dentistes qui font n'importe quoi aussi ! Toucher un nerf à vif en demandant si ça fait mal... Laisser des morceaux de dent lors d'un arrachage (ce qui donne des abcès)... Décrocher la machoire lors d'un arrachage... Travailler sans anesthésie en disant : mais non ça ne fera pas mal tout en sortant la fraiseuse...
    Les dentistes ont tendance à dire : 1. ça ne fera pas mal vous verrez 2. Si ça fait mal vous le dites et on arrête tout 3. Ben non on arrête pas maintenant hein allez c'est presque fini ! Je trouve que c'est vraiment nul d'agir comme ça, déjà qu'on est victime de phobie, on doit pouvoir faire confiance en son dentiste et si la douleur est trop forte s'arrêter un instant pour attendre un peu que la douleur diminue...
    Y a aussi autre chose que je n'aime pas chez les dentistes, ils vous culpabilisent et vous jugent, vous engueulent presque, alors que c'est bien la dernière chose dont on a besoin pour aller chez le dentiste...
    Il faut dire que je suis tombée sur des dentistes soit incompétents en matière de stomatophobie, soit faisant n'importe quoi.


    Voici ce que j'ai déjà enduré chez les dentistes :


    - Quand j'étais petite, une dentiste menace de m'attacher si je n'arrêtais pas de bouger (ma mère n'était pas là évidemment, alors la dentiste en a profité...).
    - A l'adolescence, ma dentiste venait d'accoucher et allait voir toutes les 5 min si son bébé allait bien...
    - Une dentiste m'a dit alors que je tremblais comme une feuille : olala si vous n'arrêtez pas de trembler je vous envoie dans une clinique dentaire pour handicapés mentaux et là ils vous attacheront et vous forceront à rester en place !
    - Lors d'un arrachage de dent à la clinique, le médecin le genoux sur le lit en train de tirer sur ma dent, l'infirmière venant lui prêter main forte, ils tiraient à 2 sur ma dent, finalement la dent n'est pas venue mais ma machoire a laché....
    - En travaillant la dent avec la fraiseuse, une dentiste a dérapé avec l'instrument dans ma joue...
    - Une dentiste m'a prescrit des calmants alors que j'avais 13 ans à prendre avant de venir chez elle, j'ai cru devenir folle, ça m'a fait l'effet inverse (nervosité extreme + calmants = nervosité insoutenable).
    - ...


    Alors tout le monde autour de moi me dit : mais tu verra ça ne fait pas mal, arrête de faire l'enfant, mon fils qui a 4 ans adore y aller, c'est de la comédie ta phobie à la con, te plains pas si t'as mal c'est ta faute ! Oui moi aussi je te comprends, je dois aller me faire détartrer les dents la semaine prochaine quelle horreur (-_-)...

    J'en ai marre de tout ces gens qui ne mesurent pas leurs paroles et leurs actes, quelqu'un qui est réellement stomatophobe ne peux pas controler sa phobie, et si par bonheur il la controle tout le monde autour de lui le rabaisse et l'engueule...
    Plusieurs fois je suis arrivée à prendre sur moi et à me rendre chez un dentiste, me disant que j'allais lui faire confiance, me maitrisant autant que je pouvais, et finir par me rendre compte que je ne pouvais pas accorder ma confiance à beaucoup de dentistes.


    A cause de cette phobie ma mère a cru que je me droguais, je prenais plein de médicaments et je ne lui disais jamais que j'avais mal aux dents,sinon elle allait me dire : allez hop je te prends rdv chez le dentiste !
    Je ne disais jamais à personne que j'avais mal aux dents, par honte et par peur des commentaires aussi, du coup parfois on me disait : tiens tu ne parle pas bcp aujourd'hui et je répondais : non j'ai mal à la tête...


    Les gens victimes de cette phobie se taisent et laissent dire les gens, ils vivent ça très très mal et en général finissent par avoir une mauvaise dentition, de plus on ne sait jamais à qui on peux s'adresser pour régler ces soucis, de peur d'encore se faire culpabiliser ou même humilier.
    Aujourd'hui je n'ai plus peur de le dire, parce que j'ai envie de me battre contre ça, et je vous jure que la prochaine personne qui me fera un commentaire désobligeant, se verra répondre tout ce que je vous écris ici.


    Je hais mes dents, déjà à la base je n'ai pas une bonne dentition, mais je les déteste réellement, depuis toute petite je rêve d'avoir de fausses dents, je rêves d'avoir des dents incassables, intouchables, de très belles dents comme à la télé... C'est atroce, cruel et déprimant. Depuis toujours je vis avec une douleur à une dent ou une autre, me pliant de douleur dans le noir, prenant plein de médicaments, dormant pour ne plus avoir mal, victime d'insomnie aussi parfois tant la douleur est forte.
    Et lorsque je n'ai plus mal? Et bien chaque jour qui passe sans avoir eu mal je remercie mes dents et mon système immunitaire intérieurement, je remercie la vie de m'accorder une journée de répit.
    Quand on a tout le temps mal on peux voir la vie telle qu'elle est et on est bloqué également pour vivre sa vie.

    J'aimerai subir une opération chirurgicale sous anesthésie générale visant à soigner toutes mes dents en même temps, c'est ce qui est préconisé sur plein de sites internet qui en parlent, cependant lorsque j'aborde le sujet avec un dentiste ou même un médecin ils ne veulent pas m'envoyer faire cette opération, et un ORL non plus ne veux pas. Même les chirurgiens dentistes des hopitaux me refusent ça. En attendant je m'accroche et je vais chez le dentiste tant que je peux, tant que j'y arrive, mais je n'y vais que très rarement trois fois de suite => les autres dents ne sont pas soignées pendant ce temps.


    Autour de vous il y a certainement une personne victime de stomatophobie, qui dit qu'elle a mal à la tête, qui ne sourit jamais, qui ne parle jamais de dentistes, qui prends beaucoup de médicaments, qui a souvent sa main portée à la bouche ou sur les joues, qui finit par être névralgique et donc de très mauvaise humeur. Si vous connaissez qqun comme ça, ne l'attaquez pas de front et racontez lui une histoire du style : oh l'autre jour j'avais super mal aux dents et je n'ai pas osé aller chez le dentiste, peut être qu'elle se confiera à vous et que vous pourrez l'aider.


    Aujourd'hui j'ai une joue très gonflée, j'ai un énorme abcès qui se développe encore plus vite avec la chaleur, comme de bien entendu je n'ai pas ma mutuelle en ordre et il me faut me rendre chez mon médecin pour avoir des antibiotiques que je paierai sans doute 3 fois le prix. Ma joue est tellement enflée que si on ne voyait que la moitié de ma tête, on pourrait penser que je pèse plus de 150 kg, imaginez vous, ça fait un choc. Je ne sortirai pas de chez moi avant que ça dégonfle, à part tout à l'heure quand j'irai chez le médecin. Je suis bien déterminée à lui parler de ma stomatophobie, elle est gentille mon médecin, parfois je passe une heure entière en consultation avec elle. Cette fois je veux aller seule chez le médecin, je pourrai lui parler plus ouvertement que si ma mère est là ou même mon copain... Je sais qu'elle ne me juge jamais, même lorsque je lui dit que je n'ai toujours pas arreté de fumer. Mon médecin c'est mon rempart à moi, et lorsque je suis au plus bas, c'est elle qui me réconforte. C'est rare d'avoir un médecin si gentil, impliqué, etc etc je suis très heureuse de la connaitre.


    Aujourd'hui j'ai décidé de me battre contre ma phobie, mais pour ça il faudra surement que j'arrive à démeler tout ça chez un psy tout en cherchant un dentiste digne de ma confiance, un dentiste qui serait un peu comme mon médecin traitant... Si seulement elle était aussi dentiste !!
    J'en ai marre de me laisser faire et d'avoir mal; de détester mes dents et de faire gaffe quand je mange un truc, j'en ai marre d'entendre ces commentaires à la con... J'ai 22 ans et je vais guérir ma stomatophobie, ça a assez duré déjà !

    J'aimerai que ça fasse réfléchir ceux qui lisent ceci, non pas les stomatophobes mais les gens qui aiment dispenser leurs commentaires et conseils à tout va, faites gaffe à ce que vous dites ! Essayez d'être un peu plus gentils et tolérants ! Arrêtez de culpabiliser les gens à tout bout de champ ! Une phobie = une peur IRRAISONNEE !


    Voilà, je continuerai à en parler en fonction de l'avancement de l'histoire, croisez les doigts pour moi, et à tous les stomatophobes : n'hésitez pas à me contacter, on peux en parler tous ensemble ! Guérissez à votre rythme et surtout fermez vos oreilles aux mauvaises personnes !


    Lou2006


  • Commentaires

    1
    kate
    Vendredi 28 Juillet 2006 à 15:46
    stomatophobie
    Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas seule dans cette douleur que tu décris si bien. Pour moi, c'est catastrophique. Tout a commencé enfant avec un stomatologue qui m'a fait arraché des tas de dents pour "faire de la place", premier trauma. Ensuite, le dentiste de la famille qui soignait les carries le faisait si bien qu'elle recommencait sous le pansement... Il me faisait un mal de chien, avec les commentaires que tu imagines. Résultat, adolescente j'avais des dents toutes carriées, j'avais mal, mais toujours moins que si j'allais voir un dentiste. A 19 ans, je me suis pris un coup de pied dans la machoire, par accident avec un copain. Résultat : triple facture. Pour soigner ça, ils te mettent des fils de fers en chaque dents, des arcs en fer sur les genvices, le tout relié (tu ne peux plus ouvrir la bouche) pendant 5 semaines. C'était sous anesthésie générale bien sur, mais quand il a fallu enlever tout ça, c'était dans un fauteuil de dentiste, sans anesthésie, à la pince... Je te laisse imaginer ma souffrance... Vu la fragilité de mes dents, le fer les avait comme rongées, je n'avais plus le choix, il fallait faire quelque chose. J'ai vu un dentiste avec lequel j'ai réussi à prendre sur moi : il m'a refait toutes les dents visibles avec de fausses dents... et il a pris (à l'époque) 30 000 Francs..., la moitié seulement remboursée.. Le résultat était génial, je revivais. Seulement, c'était il y a 15 ans. Les dents qui n'ont pas été refaites, je ne suis jamais retournée les soigner, elles ont pourri et certaines ont disparu. Aujourd'hui les fausses ont jauni, elles sont affreuses, elles ont bougé, j'en ai perdu une mais elle se voit pas trop alors j'ai laissé comme ça... C'est fini, c'est horrible, honte de parler, impossible de sourire... depuis 2 semaines, il y en a une qui ne tient plus du tout, elle est devant et tombe quand je parle si je fais pas attention, meme quand je fais attention. J'ai parfois des abcès, j'attends que ça passe. Je suis désespérée, je ne sais plus quoi faire. J'avais réussi à voir un dentitste qui avait l'air sympa l'an dernier. Déjà il faut surmonter le fait que quelqu'un voit "çà" et quand il me dit que pour tout refaire, c'est 15 000 Euros...................... et des mois de travail...... Seulement, je ne peux plus vivre comme ça, j'ai 35 ans, la vie n'est pas finie normalement... J'ai pensé comme toi, les cliniques dentaires qui font de la pub sur internet, qui bossent sous anesthésie générale en faisant soi-disant 6 mois de travail en une fois. Charlatans ou sérieux ? comment savoir ? Il faudrait que j'essaie, que je prenne rdv, mais toujours cette saleté de peur. Avant même de m'asseoir dans Le fauteuil, j'ai des tremblements de folies, je pleure, je suis hyper-tendue, et surtout je ne peux rien controler. Je déplore de n'avoir jamais pu trouver une écoute professionnelle, c'est terrible comme situation, d'autant que c'est notre vie qui est danger car on risque chaque jour la septicémie, l'empoisement de notre sang par les bactéries de la bouche. Et malgré tout, la peur est plus forte. Tu es la première à qui j'aurai tout raconté, en sachant que je trouverai la compréhension, dommage que tu ne sois pas dentiste ! ...
    2
    Jef
    Dimanche 30 Juillet 2006 à 10:31
    Merci
    Bonjour, Je tiens à te remercier pour tout ce que tu as écris. En te lisant, j'ai crus lire tout ce que je voulais dire depuis des années à mes amis, ma famille, mais je n'ai jamais reussi. La honte, la peur du regards des autres, les critiques, les moqueries ... je ne sais pas trop la raison exacte ou peut-etre qu'elles sont toutes reunis. Je te trouve très courageuse et je te souhaite de reussir dans ta "guerisson". Après t'avoir lus, j'ai pris rendez-vous avec mon medecin traitant pour parler de tout ça avec elle. Je vais essayer d'en finir avec tous ça à mon tour. Je n'en peux plus ... Je ne crains pas grand chose ni même la douleur (le stomatophobe connait la douleur) mais aller chez le dentiste me donné des vertiges, des bouffés de chaleurs et même des maux de ventre attroces jusqu'au vomissement quelques fois. Le plus dur, c'est que, le dentiste le 1er, personne ne semble comprendre ce "comportement" ou plutot cet etat involontaire de notre part. Un jour, un femme m'a presque engueulé car je fesais peur à son fils alors que j'étais en sueur et que je tremblais. je ne pouvais pas m'en empecher, du coup je suis partis avec la honte sur moi et l'impression d'etre un fou bon pour l'asile. Depuis ce jour, je ne suis jamais retourné chez un dentiste, cela fait presque 15 ans ... :( En plus de ma stomatophobie, je suis sujet depuis tout jeune aux necroses de la pulpe, ce qui n'arrange rien. Ca m'a fait du bien de vous lire et d'ecrire tout ça, il faut que je prenne des decisions et que je me reprenne en main rapidement, ça a assez duré. Bon courage à tous les stomatophobes
    3
    Dimanche 30 Juillet 2006 à 13:40
    réponse
    Merci à vous deux d'avoir partagé vous aussi vos expériences ça fait du bien de ne plus se sentir seule. Kate : Je considère que dans notre état pour nous en sortir la meilleure solution c'est cette fameuse aneshtésie générale, en tout cas pour repartir du bon pied et y aller progressivement chez le dentiste par après lorsque toutes les dents seront bien réparées ou arrachées. Evidemment moi aussi ça me fait peur, qui sait quel mal ça fait, si on se réveille, si il y a un souci... Les dentistes à qui j'en ai parlé me disent que ça ne sert à rien de prendre le risque de l'anesthésie générale "tout ça pour des dents à réparer" quelle délicatesse mesdames messieurs les dentistes !! Bon courage à toi Kate Jeff : Oui moi non plus rien ne me fait peur ni la douleur, ni la menace qui revient souvent : septicémie, machoire fragilisée, abcès de l'os maxilaire... Ce que je trouve tout de même très con c'est que j'ai l'impression que les dentistes ne sont pas formé pour aider les stomatophobes, hors c'est tout de même très important, je suis certaine qu'il y a des tas de gens qui sont concernés et qui souffrent en silence à cause de ça ! En fait il nous faudrait un dentiste - psychologue qui pourrait comprendre et aider aussi bien sur le plan médical et psychologique. Je connais la honte également, la honte de ne pouvoir sourir, la honte parfois de m'isoler sans rien dire pour calmer ma douleur alors que les gens pensent que j'ai un sale caractère... La honte d'avoir plus de trous que de dents... Je pense que les caractéristiques principales de la stomatophobie c'est : la honte, la peur et la douleur ainsi que la solitude due au fait que peu de gens peuvent comprendre ça. J'espere qu'un jour ce sera mieux compris et que les gens seront sensibilisé à cette phobie, ce serait bien qu'ils en parlent un peu plus sur le net et à la télé, comme on parle de l'agoraphobie et tout... Je vous souhaite donc bonne chance à tous les deux, accrochez vous et essayez de ne pas prendre trop de médicaments, surtout qu'après ils ne font plus autant d'effet... J'arrive à prendre un antidouleur quand la douleur est quasiment insupportable et que je n'ai pas dormi depuis un certain temps, c'est ma béquille en cas d'urgence en quelques sortes. Merci à vous deux pour votre témoignage.
    4
    martin
    Dimanche 30 Juillet 2006 à 14:32
    mal de dents
    moi direct lundi je vais chez le dentiste,la jen peux plus ,un mal de dent qui ne sendure pas,voir insoutenable,incapable de dormir ca fini par tuer ca stiiii,si le dentiste me fait qune remarque jy casse les dents tabarnac,moi aussi jen ai connu des cons de dentiste pi y�© temps quil comprenne quont va pas la pour avoir leur critiques,,,en gros bon courage a tt ceux qui souffre des maux de dents vous netent pas seul a vivre ca,moi jattend trop souvent a derniere minute pour aller chez dentiste mais voila la la je dois y aller ca presse ouffff po choix la y faut mais oufff jai mal
    5
    oratika
    Lundi 31 Juillet 2006 à 14:47
    Encore une...
    Bonjour, J'ai lu tous vos messages et malheureusement, je suis stomatophobe. comme toi, personne ne peux comprendre, comme toi, je connais la honte, la douleur et la solitude. J'ai 23 ans et presque plus de dents. Je n'arrive pas réaliser comment j'en suis arriver là. JE n'ai pas vu de dentiste depuis l'age de 10/11 ans. Age auquel mes parents (qui m'ont transmis leur peur) m'ont dit qu'a partir de maintenant, si on ne le demandais pas, on irai pas chez le dentiste. Bien, trop jeune pour etre raisonnable, sur le coup, j'etais contente.. Je n'y suis jamais retournée. J'en veux à mes parents pour ca. J'ai 23 ans, je ne souris plus depuis des années, je ne me souviens meme pas de ce que ca fait de sourire. Je suis seule face à ma douleur. Seul mon ami est au courant depuis 2 ans. J'en ai honte mais je reconnais que ca m'a aidé. J'ai honte, je n'ose plus l'embrasser et je ne sais pas comment lui fait pour m'aimer comme ca. Je passe les détails. Bref, j'ai pris RDV pour me faire opérer en clinique sous AG. Je ne sais pas aujourd'hui comment j'ai trouvé la force de faire une radio panoramique et m'allonger sur le fauteuil du medecin mercredi dernier. Je vais maintenant effectuer les démarches pour la sécu et mutuelle, et si tout va bien, je me fais operer en octobre. Ce sera comme un reve, meme si j'essaie de rester calme, je ne peux m'imaginer et m'empecher de rever.. Ce poids en moins. Je pourrais enfin accomplir de vraies choses. J'aimerais me marier, mais je ne peux pas avec cette dentition, meme pour un enfant, je dois mettre toutes les chances de mon coté, d'autant plus que j'ai une maladie du sang rare, je me dois d'etre au mieux. Il y a 2 ans 1/2, les medecins ont laissé pensé que j'avais une leucemie. pendant le delai d'attente d'un mois (pour les resultats) je me suis jurée que je devais faire quelque chose pour mes dents, que si il devait m'arriver quelque chose, j'aurai combattu, que je ne suis pas lache, je n'aurai pas vecu reelement. Je crois que ca m'a servi. Aujourd'hui, je suis traitée et bien stabilisée. Bon sang, j'espere que tout va aller bien. Je dois me battre encore, rien n'est fini. Je ne sais pas comment j'affronterai le regard des autres (face à mes nouvelles dents car ca implique que j'assume d'en parler et c'est autre chose), je ne sais pas comment assumer le fait d'avoir de fausses dents à 23 ans...) mais je prefer ca aux 2 dents qu'ils me restent devant. JE continuerai à venir vous lire et parler avec vous. Merci
    6
    Mardi 1er Août 2006 à 03:33
    Réponse
    Martin => Et bien moi quand c'est insoutenable je persiste tout de même à endurer cette douleur, et chaque jour sans douleur qui passe je le savoure, mais à présent j'en ai marre également, seulement c'est un vrai combat, bon courage à toi. Oratika => Oui c'est dingue comme ce sujet concerne des tas de gens et on en entends parler nul part, il doit bien exister une association ou quelque chose comme ça !! Moi j'ai un avantage si je puis dire, mes dents de facade sont encore bonnes ce qui fait que si je ne souris pas trop fort on ne voit pas le reste, mais l'autre jour une de mes canines s'est cassée en deux et là c'est la cata... Moi j'en suis arrivée à un tel point qu'il m'arrive de rêver de ne plus avoir de dents, même si dans un sens je suis heureuse de les avoir encore en partie. Moi non plus mes parents ne m'ont pas vraiment forcée ni à m'occuper de mes dents ni à aller chez le dentiste c'est plus tard que j'ai pris l'initiative de me brosser les dents régulièrement mais j'étais découragée déjà de ma dentition... Je suis sûre que ta nouvelle dentition changera radicalement ta vie, qu'est ce que ça doit faire bizarre de macher des deux côtés pareils, de sourire en montrant bien ses dents, de ne plus avoir mal... J'espere que ça se passera bien pour toi et je suis certaine que ta vie va s'éclairer, moi je n'en suis pas encore là, et puis en plus c'est très cher. Bisous à tous et merci de vos témoignages.
    7
    lacox
    Lundi 21 Août 2006 à 20:24
    moi aussi !
    Mon dieu, j'ai l'impression que vous tous vous lisez dans mes pens�©es. Arf cette peur irrationnelle, je suis en plein dedant, je ne le vie que depuis 7-8 mois, avant j'aimais pas y aller, mais je me for�§ais et je prenais sur moi. Aujourd'hui plus moyen, la derni�¨re j'ai fait un malaise sur le fauteuil, la honte, quelle honte !!! Mercredi je vais en voir une autre, juste pour discuter et regarder ma dent qui me fait mal depuis 3 semaines, je ne sais pas si je pourrais aller jusqu'a la salle d'attente ... Vos t�©moignages me font un bien fou, quand j'y pense, je pleure, oui je sais c'est ridicule mais je ne controle plus rien en fait d�¨s qu'il s'agit de dentiste. Merci d'avoir lanc�© le sujet.
    8
    Samedi 26 Août 2006 à 03:28
    Réponse à Lacox
    Je crois qu'il faut arrêter d'avoir honte, les gens te foutent la honte mais il n'y a aucune raison d'avoir honte, c'est un problème et chacun a les siens, la stomatophobie est une phobie et il ne faut pas s'en moquer. Les gens se disent : oh il est stomatophobe il ne fait rien pour se soigner, mais franchement ils ne peuvent pas savoir ce que c'est. Merci pour ton témoignage, comme tu le vois déjà beaucoup de stomatophobes viennent ici en parler, courage à toi et à nous tous ;)
    9
    Jef
    Mercredi 18 Octobre 2006 à 16:29
    Ou en êtes vous ... ?
    Bonjour Je n'ai pas trop le moral en ce moment, Je devais prendre rendez-vous dans une clinique specialisé pour une intervention sous AG mais d'autre soucis personel sont venus contrecarrer mes projets. Je suis actuellement en cours de divorce, ça dure depuis le mois d'Aout. Je commence à me relever de cette "raclé" que j'ai pris en pleine face. Je vais donc reprendre contact avec cette clinique bientôt et je voulais savoir si ceux qui devaient le faire y sont allés ? Comment ça s'est passé pour eux après cette intervention et aussi le cout de tout ça. C'est ce qui me retiens pour le moment, le cout, car me retrouver tout seul et assumer les charges quotidiennes de la maison + le loyer, ce n'est pas evident tous les jours. merci de vos infos et bon courage à tous
    10
    Souris
    Lundi 21 Mai 2007 à 16:18
    enfin
    Enfin je peux lire ce que je ressens depuis si longtemps... Mes parents ne m'ont jamais emmené chez le dentiste, faute d'avoir les moyens selon eux. Mais changer de voiture ou partir en vacances, ça, ils le faisaient... Résultat, j'ai développé une phobie du dentiste! Aujourd'hui j'ai 30 ans, des dents à faire soigner et une dentition dans tous les sens. Je n'ose jamais sourire et cela m'a mené à une phobie sociale. Se fondre dans le paysage, parler le moins possible pour ne pas que les gens voient votre sourire... Il y a 5 ans, une douleur plus insupportable que d'habitude, une carie de 13 ans m'a conduit à prendre rendez-vous et là, panique dans le fauteuil, sueur, tremblements... impossible de soigner totalement la dent. Et quand les dentistes vous voient et connaissent votre peur, ils vous parlent d'arrachage, de repositionnement, etc. comme si de rien était. J'en veux terriblement à mes parents, j'envie toutes ces personnes au sourire bien droit et blanc dans cette société où tout est si parfait... où leurs parents les ont emmenés tous petits dans le fauteuil simplement et sans peur... J'aimerais tellement surmonter mes peurs...
    11
    doudou
    Samedi 9 Juin 2007 à 17:44
    stomatophobe
    j'etais stomatophobe et comme toi je revais de me reveiller et de ne plus avoir honte de mon sourire il y a trois mois que je suis passe en clinique dentaire et tu ne me croiras pas si je te dis que je n'ai pas meme pris un comprime apres il faut juste un controle chaque annee mais pas a la clinique
    12
    celine
    Lundi 18 Juin 2007 à 13:17
    dans quel clinique spécialisée faut t il s adresser?
    étant phobique du dentiste j aimerai me faire soigner les dents sous anésthésie générale ou dois je m adresser merci d avance pour vos réponses
    13
    marie
    Mercredi 27 Juin 2007 à 20:47
    Stomatophobie
    Bonjour Bien évidemment si je suis sur ce forum, c'est parce que moi aussi je souffre de cette stupide maladie. STUPIDE parce qu'il y a à mon égard aucune raison. J'ai été maintes fois au dentiste durant des années sans appréhension, sans crainte. Changeant de dentiste presque à chacun de mes déplacements. J'y allais même sans problème particulier pour faire des blanchiments de dents ou tout simplement des détartrages. Bref, pourquoi un jour j'ai eu peur ? Aucune réponse à ce jour. Cela fait 4 ans que je vois psychologues, psychiatres et RIEN ne change. L'anesthésie générale ? j'ai bien eut un accord à la fois d'un médecin et de la sécurité sociale. Mais je me suis débinée à la descente au bloc opératoire. Alors que faire ? Aujourd'hui, j'ai une dent qui se déchausse et qui fait abcès sur abcès. Mon corps me fait souffrir de partout. Des douleurs qui ne sont presque jamais dentaires mais musculaires. Tout mon corps me fait souffrir. Mon médecin dit que je suis au bord de la crise de nerfs. Que mes douleurs musculaires, thoraciques sont dûs à une très mauvaise hygiène dentaire et que mon coeur souffre. BREF BREF BREF .... j'ai parfois l'impression qu'il me serait plus facile de me jeter d'une falaise. Qu'ainsi mon angoisse, mon malaise serait peut être entendu. J'en ai marre de souffrir et pourtant je n'arrive pas à me soigner. Et je voudrais tellement que cela s'arrête. Une fois je suis allée chez le dentiste accompagnée de mon mari. Impossible d'ouvrir la bouche. Pour me prouver que tout peut bien se passer et que cela ne fait pas mal, mon mari s'est fait anesthésié sous mes yeux. Rien n'y a fait. Alors je ne sais plus comment vivre cela. A la maison c'est un sujet tabou. Et bien sûr cela joue sur nos relations. Je n'ai plus confiance en moi à moins que cela soit aux autres. BREF BREF BREF ......................
    14
    HIPOLYTE
    Jeudi 27 Septembre 2007 à 13:17
    CLINIQUE POUR LES STOMATOPHOBES
    OU TROUVER LES CLINIQUES DENTAIRES OU LES DOCTEURS PRENNENT EN CHARGES LES STOMATOPHOBES COMME MOI?
    15
    Magie
    Vendredi 5 Octobre 2007 à 00:15
    Ouff
    je me reconnais tres bien sur vos temoignages, et je devrais dire que trop bien. J'ai 23 ans, jai ete chez le dentiste que 3 foi depuis ma naissances et a chaque foi jai ete decu par la froideur et la douleur ... maintenent mes dent tombent, moreceaux par morceaux ... la derniere foi que jai entrer dans la clinique cetais pour lui montrer, en pleurant, les 2 moignon de mes palettes qui setais egrenner... tout le temps de lintervention jetais sans connaissance, il va sen dire que le dentiste ne sens est meme pas apercu! seulement a la fin quand il a vue que je "dormais" mais quen fait il ne pouvais plus me reveiller! un vere deau aux visage plus tars et je reguarde mon sourir redevenu normal:) mais quel deception, il a limmer deliberement mes belle canine bien pointu en 2 dent bien ronde -_-, a la je lui en voulais telement!!!!! cetais sans mon consentement!! depuis je nose meme plus y aller de peur quil change mes dents comme son bon vouloir, jai mes dent de sagesse qui on pousser et casser mes molaires et depuis ses dents de sagesse tombe en morceaux... et je ne dit rien de ma douleur...
    16
    Magie
    Vendredi 5 Octobre 2007 à 00:18
    Ouff
    dsl double post... ;p
    17
    Véronique
    Jeudi 24 Juillet 2008 à 02:35
    stomathophobie
    Bonjour moi j'ai quatorze ans et je souffre aussi de la phobie des dentistes ! À chaque fois que je dois aller a un rendez-vous deux trois jours avant j'ai des nausées , des boules dans le ventre , je ne peux pas parlé de ca sans que les larmes me viennent c'ets fou ... Récemment j'ai eu ma première carie dentaire .. Ou la la la le dentiste incompétant que j'avai sil y a deux ans ne m'avait PAS dit que j'avais une carrie alors cela fesait deux ans que je traînais cette carie sans le savoir ... C'est juste en mars dernier que ma , soit dit en passant , très sympathique dentiste ,avec une lueur d'intelligence , m'a signalé que j'avais une énorme carie et que j'étais presque rendu au traitement de canal ...J'ai capoté . heureusement j'ai eu l'opération pour ma carie mais cela m'a totu pris . À chaque visite j'essaie de me contrôler et de me dire que tout ira mieux car je n'ai qu'une seule paire de dents . Mais la goutte qui a fait débordé le vase c'est lors de ma visite anuuelle (heureusement que ce n'est pas à chaque mois ! )c'est celle qui s'occupe du nettoyage pour commencé elle est russe et ne parle pas le francais ..Joie ! Deuxièment elle me rentrait des trucs dans la bouche pour les radiographies mais je les enlevais car j'avais des nausés et elle les rentrait de plus belles ! Je lui ai dit d'attendre un peu mais puisqu'elle ne comprenait pas elle continuait et parfois deux trois objet a la fois . Bon après trente minutes éternelles de -sort et rentre - nous sommes passé au nettoyage .. oh great ! Pour continuer le martyre elle m'a fait le ''bec de canard '' l'èspèce de truc jaune qui fait ta bouche avec du fluore je crois .. il n'y en avait qu'à la cerise .. moi qui n'aimne que la menthe et qui dédaigne toute autres saveurs ... Elle m,a promis qu'avec sa technique je ne gouterais rien ... (une bonne chance que je comprenne son ''anglais'' ! ) Bon résultat on dirait que j'vais une caisse de cerise artificielle dans la bouche ... Et au nettoyage et au brossage elle ne ménageait pas disons le ! C'est justement la que nous avons eu la brillante idée de changé d'hygyéniste et la ... Quel bonheur ! On dirait un ange venu du ciel .. Après tant d'année de mauvaise expérience enfin la joie (bon il faut le dire vite ) demain j'ai un rendez-vous pour mon émail -je ne sais pas du tout quel est le traitement- EN espérent que tout aille bien . Je vous laisse avec mes nausés et boules dans l'estomac ! Merci au blog ..ouff que ca fait du bien d'en parlé !C'ets la première fois que je me confie à quelqu'un et qui que tu sois : Bravo!! Tu nous mets en confiance !
    18
    Maya
    Mercredi 27 Août 2008 à 17:12
    Peur du dentiste
    J'ai bien aimé ton texte, dans lequel je me suis vraiment reconnue. Moi aussi j'ai une peur panique du dentiste, petite j'ai eu deux mauvaises expériences coup sur coup. Le premier m'a arraché une dent en demandant à son assistante de me maintenir les bras et la deuxième m'a soigné une carie sans anésthésie en me gratifiant de tous les "mais non ça fait pas mal etc..". Eh bien si ça a fait très mal. Je n'y allais jamais et les seules fois où j'y suis allée je ne dormais pas de la semaine, je fondais en larmes, j'insultais, je me débattais, l'horreur. Bref, finalement moi aussi je devais aller me faire soigner sous anesthésie générale mais je considérais ça comme un échec personnel (d'autant que l'on m'avait dit que c'était la procédure pour les handicapés mentaux). Du coup, des années sans soins et des caries à toutes les dents. Je m'en sors pas si mal d'ailleurs par rapport à d'autres personnes. J'ai mis 6 ans à me décider à aller voir un dentiste que m'avait conseillé une amie phobique elle-aussi. Et lors du rendez-vous, patatra, le dentiste n'est pas là, j'ai rendez-vous avec le remplaçant, dont je n'avais jamais entendu parler. Inutile de décrire l'angoisse qui m'a envahie. Eh bien, à ma grande surprise ça s'est bien passé. Aucune douleur (mais vraiment aucune). Je suis tombée sur le dentiste de mes rêves. Un jeune (j'ai l'impression quand même que les jeunes ont eu une formation nettement améliorée sur la gestion du stress et de la phobie), gentil, doux, très très patient (1h30 pour me reboucher une dent). Il attend que je me calme, accepte de me faire 5 anesthésie si je veux 5 anesthésie, s'arrête 56 fois de suite dès que je lève la main (et il n'attend pas une seconde pour le faire), ne me moralise pas et se moque gentiment de moi. Du coup je le fais rire, il me fait rire et ça m'a ôté toute honte. C'est nettement plus relaxant de se sentir comme une jeune fille en détresse que comme le boulet de service, capricieuse et irresponsable (comme peuvent le faire sentir certains dentistes). Je n'ai pas surmonté toute appréhension par contre. Je continue à être en sueur dans la salle d'attente et à arracher les bras du fauteuil. Mais au bout du 4ème rendez-vous, eh bien je suis fière de moi. J'y vais, je ne m'enfuis pas de la salle d'attente, je dors la veille, et grande première je ne pleure plus sur le fauteuil. J'en ressens beaucoup de soulagement et de fierté (oui c'est con mais c'est ainsi). Et je lui en suis très reconnaissante. Je ne l'ai pas complètement surmonté cette peur, mais j'ai l'impression d'être comme une patiente angoissé et plus complètement phobique. J'avais même pris la résolution d'y aller tous les 6 mois maintenant mais là encore, le destin s'acharne, mon dentiste s'en va loin et il va falloir que je change. J'ai peur que tout ne recommence. En attendant, je suis la preuve que l'on peut passer plus ou moins au-dessus de cette saloperie de phobie grâce à un bon praticien. Je conseille un ou une jeune dentiste, qui ne sont pas encore blasés et ont à coeur de bien faire leur métier. Pour eux aussi, c'est une victoire je pense quand un patient phobique se présente au rendez-vous suivant.
    19
    haya
    Mardi 25 Novembre 2008 à 18:55
    stomatophobe
    ma fille de 40 ans est stomatophobe peut etre a cause de moi elle a heritee de mes dents je l'ai accompagnee a la clinique dentaire la 1 consultation etait seulement pour le plan de traitement l'equipe medical a l'habitude ils ne jugent pas les secrétaires pas toutes sympas elle est rentre le jeudi soir le samedi elle etait a la maison debarrassee de sa phobie du dentiste mes petits enfants sont suivit chez l'orthodontiste et pour l'instant je croise les doigts il n'ont pas de phobies
    20
    Kinoo
    Vendredi 26 Décembre 2008 à 20:08
    Stomatophobie
    Bonsoir, je suis moi aussi stomatophobe, bien que jamais on ne m'ai donné ce titre. Je n'ai plus mis les pieds chez un dentiste depuis que j'ai 12 ans et j'en ai 30 donc ça fait 18 ans. Mais là je me force depuis qq semaines à y allez. Je vais tenter de prendre rendez-vous lundi. Mais ça fait bien 10 que je me force mais au bout de 2 sonneries je raccroche. Bien trop peur. Et pourtant. J'ai 2 dents de sagesse qui ont litéralement explosée 2 molaires et d'autres qu 'il ne restent que le fond.... J'espère que lundi j'aurai le courage de téléphonner et de prendre rendez-vous. Si ce pas est passé ça sera d'y aller qui ser le plus dur. J'ai peur de la réaction du ddentiste face à ma bouce et à ma détresse. Celui que j'ai connu, ne m'a montrer que rancoeur et douleur. Les piqures ne fonctionnent pas chez moi et donc je ressens les douleurs mais ça il ne le comprenait pas et me disait toujours tu n'es pas une fille, t'es pire qu'un gosse. T'es rien du tout. Sympa merci. Si je suis une fille mais une fille qui à une peur panique de vous, mais ça tu comprends pas. J'espère avoir grâve à vous tous un peu de soutien pour m'aider à franchire le pas. Là rien que le faite de vous parler de ça, je tremble toutes et j'ai froid. Help Me Please. Je suis à bout.
    21
    kinoo
    Mercredi 31 Décembre 2008 à 11:24
    RDV prit
    J'ai enfin réussi à prendre rdv. J'espère arrivée à lui parler sans fuir. J'ai rdv le 12 janvier et je suis morte de trouille. SVP aidez moi à survivre chez elle. Bonne et heureuse année à tous et toutes
    22
    kinoo
    Lundi 12 Janvier 2009 à 16:20
    J'ai survécu
    Bonjour à tous et toutes. J'y suis allée et bon elle n'a fait que radio et regarder mais bon elle m'a parlé et rassuré. Merci Dr. Là j'ai un RDV le 26 janvier mais j'ai un peu moins peur.J'ai 2 petites caries qui en sont au début mais qu'elle va soigner, je ne sais pas comment mais bon, NO stress. Là pour me remettre elle m'a fait un certificat pour l'aprem.Je ne tremble plus pour le moment c'est passé, mais sur son fauteuil on aurais mis une cloche sur moi ça aurait chanté..
    23
    Maverick
    Mercredi 4 Février 2009 à 02:59
    solution a la stomatophobie
    j'ai une très bonne adresse que je connais bien pour se faire soigner sous anesthesie générale. n'hesitez pas a m envoyer un mail sur christophe.gazaix@gmail.com pour que je vous donne les coordonnées car je ne crois pas avoir le droit de faire de la pub a qui que ce soit ici. pas de soucis, je ne suis mandaté par personnes pour faire de la pub ici.. c'est juste que je sais a quel point c'est une souffrance de vouloir se faire soigner et de ne pas pouvoir y aller a cause de peur panique, d angoisses irraisonnées et de voir ainsi ses dents partir en mietes.. j'ai fait 2 fois appel a l anesthesie generale. on reste entre une demi journée et voir une nuit s'il faut extraire des dents et ensuite c'est finit. a aprt dormir on a rien a faire et en plus on a meme pas mal. mais faite attentions aux offres allechantes sur internet car j'ai eut affaire a ce genre de societée et je ne suis pas sure de leur serieux. a bientot j espere Chris
    24
    mary
    Samedi 12 Septembre 2009 à 21:20
    stomatophobie/je vous rejoins...
    Bonjour a tous, et merci pourvostemoignages: je mesens moins seule. j'ai 24 ans, et...Je suis moi aussi maladea l'idée meme de prendre rdv! suite a une experience traumatisante chez une dentiste malaimable, et qui a legerement "oubliee " de m'anesthesier ( deux caries), je n'ai pas remis les pieds chez le dentiste depuis SIX ANS!! j'ai quand meme pris rdv, ( dans deux semaines, p*****n, j'ai des sueurs froidesrien que d'en parler! et je crains le pire... Mais bon, je tenais aussi a vous dire qu'il vaut mieux y aller que d'avoir mal ( je suis aussi passée par des douleurs horribles, depuis que j'ai six ans...), des extractions... La totale ce n'est qu'un cap a passer!
    25
    LHOUSSAINE
    Mardi 23 Février 2010 à 00:17
    den de sagesse
    bonjour je veudrait savois car je vais enlever mes dent de sagesse 4dent esque ca fait mal moi jaurait aime kan mon dorme gereralent completement pour rien sentire rien entendre voir jai tres peur jai 25ANS LA CA FAI 4JOUR JE SOUFRE VENDREDI JE SUIS ALLER OU UREGNCE A HOPITAL URGENCE DENTAIRE PITIET ST PARIS 75013 EN JOURNER IL MON SOIGNER VITE FAIT J AVAIT UNE CARE IL MON LON NETOIYER ET REBOUCHE IL MON DI CETAIT BON APRES JE SUIS RENTRES JAI PA DORMIE DE TOUTE LA NUI JAI PRIS 3 BOITE DE COMPRIME DEFFERENT RIEN A FAIRE JAI APEL LES POMPIER SAMU IL MON DI D ALLER AU UREGNCE EU MAMA HOPITAL ALLOR JAI APEL UN POTE IL MA RAMNE SAMEDI URGNECE LA NUIT IL ETAI 21H30 LA JAI ATTENDU ENCOR 1H30 APRES JE SUIS TOMBER SUR UN VRAI DOUCTEUR IL MA CASSER LA DENT IL MA RETIRE LE CONTON IL MA DIT JAI UNE INFECTION QUE CETAI UN PEUX GRAVE VOILA ET LA JARRIVE PAS A DORMIR JE PREN DE MEDOC MEME JARRIVE PA A MANGE JE SUIS OBLIGER DE PRENDRE MES MEDOC AVEC D EULAUX TIEDE JAIMEL PARTOUS CONTACTER MOI POUR LES DENT DE SAGESSE SVP tourisme93@live.fr le jai rdv demain mardi a _8H30 MERCI JE VOUS DERAIS LA SUITE
    26
    Mardi 1er Mars 2011 à 10:51
    Phobie du dentiste : maladie à part entière
    La phobie du dentiste est bien une maladie à part entière et non un simple caprice. Celui qui en souffre doit se faire aider. heureusement, il existe aujourdhui des méthodes efficaces: http://www.holodent.fr/index.php/accueil/125-phobie-du-dentiste-ou-stomatophobie
    27
    Mardi 1er Mars 2011 à 10:52
    Phobie du dentiste : maladie à part entière
    La phobie du dentiste est bien une maladie à part entière et non un simple caprice. Celui qui en souffre doit se faire aider. heureusement, il existe aujourdhui des méthodes efficaces: http://www.holodent.fr/index.php/accueil/125-phobie-du-dentiste-ou-stomatophobie
    28
    corinette
    Lundi 26 Décembre 2011 à 11:31
    peur phobique dentiste
    j'ai 19 ans la phobie des dentiste et des piqures meme a l'HOPITAL DENTAIRE ILS N'ONT PAS VU UN CAS COMME MOI IL A FALLUT ME FAIRE UNE ANESTHESIE AU MASQUE AVANT DE M'ENDORMIR l'equipe est au petit soin avec moi les infirmières sont passée me voir avant et apres je les remercie de leur soutien je peu revivre et espere trouver du travail
    29
    bibou34
    Jeudi 20 Décembre 2012 à 20:22
    stomatophobie
    j'ai pleuré devant ce texte... j'ai envie de me confier tout a coup et de raconter librement mon problème la dessus, je ne vais pas le faire, cela serait un roman x) mais bref, j'étais exactement comme toi étant petite, je voulais avoir un dentier magnifique et aucuns problèmes ! enfaite, je ne sais pas du tout d’où vient cette phobie, je l'avait bien avant ma premiere visite chez le dentiste... en réfléchissant bien, je n'y ai été que trois fois dans ma vie (j'ai 16ans) ! Des que mes parents parlent de dent ou de dentiste, ou même mes amis mon coeur s'embale et je transpire, je fais comme si je n'existait pas et comme si je m'en fichait, or j'écoutais et entendais tout... résultat, je commence a me dire que je dois vraiment y aller, mais pour ce faire, il faut déjà que j'en parle a mes parents... dure dure a faire ! il y a deux ans quand un plombage s'est enlevé j'ai cru mourir, je me suis dit ma vie est fichue, je vais me suicidé... maintenant j'ai grandis et je vois a quel point c'est stupide... mais cette phobie ne part toujours pas, la nuit je rêve d'aller chez le dentiste, c'est fou non ?! alors que j'en ai la phobie !!! je regrette tant ce passage de ma vie quand j'étais toute petite lors de ma premiere carie... Là, j'en ai une petite qui se forme, et j'ai l'impression que tout recommence, je panique je me renseigne et j'ai peur... j'en ai tellement marre de cette phobie.. c'est la première fois que j'en parle, car quand j'avais abordé le sujet avec mes parents (en larme et en panique bien sur) ils m'ont cru folle, depuis je n'arrive plus a me confier, quelle vie de fou, tout tourne autour de ça j'ai l'impression :/ enfin bref, je suis contente de ne pas etre seule :) (au final j'aurais quand meme raconter ma vie xD )
    30
    Val
    Mardi 11 Juin 2013 à 13:33
    Combattre ses peurs
    Bonjour à tous et à toutes, Oh comme je me reconnais dans vos mots... Mes parents ne m'ont jamais emmenée chez le dentiste et j'ai enduré pendant 15 ans une douleur physique (carie à une molaire) et morale (carie sur une incisive) qui m'empêchait tout contact social, tout sourire car j'avais terriblement honte. Au début, j'excusais mes parents qui n'avaient pas les moyens mais à présent, je leur en veux terriblement! Comment peut-on laisser son enfant souffrir? Eux aussi, ils partaient en vacances et changeaient de voiture... Et quand j'en parle à ma mère aujourd'hui, elle me répond que je ne peux pas comprendre... Mais un jour, pliée de douleur, j'ai fait un premier pas et j'ai eu la malchance de rencontrer certains dentistes peu délicats. Bam! La phobie reprenait de plus belle... Mais je n'ai pas renoncé et je suis tombée sur une chouette dentiste qui ne m'a pas jugée. Ma phobie est devenue peur puis s'est peu à peu estompée. Grâce à elle, je peux me faire soigner chaque année et à présent, je me confronte à un autre défi : enlever mes dents de sagesse pour porter un appareil dentaire à presque 40 ans! Car je veux un jour pouvoir sourire et rire avec d'autres! Je ne veux plus être honteuse de ces dents de travers... Mais je vais plutôt opter pour une anesthésie générale pour ôter ces 8 dents car c'est une anesthésie locale est trop éprouvante émotionnellement... Donc, COURAGE! Je vous souhaite de trouver la force d'avancer et de combattre peu à peu cette phobie! Je pense bien à vous tous et toutes...
    31
    Eny
    Mercredi 18 Juin 2014 à 05:13
    Pareil..
    Bonjour... Il y a quelques jours, j'ai rechercher à voir un dentiste, j'ai eu un rendez-vous et je me suis mise à pleurer et à paniquer. Et depuis, j'arrête pas d'y penser et ça me hante. Je me rends compte qu'il est possible que je soit atteinte de la même phobie que vous... ça fait des années que je n'ai pas vu un dentiste, ça doit faire 10 ans. La dernière fois que j'avais rendez-vous, je devais faire réparer mes plombs qui avaient sautés... sauf que je me suis enfuie du cabinet et en faite, j'ai honte de l'état de mes dents maintenant, je pensais que c'était cette honte qui m’empêchais d'avancer mais au final, j'ai juste une peur bleue, une peur inouïe d'aller chez un dentiste. J'ai même demandé à mon père de m'accompagner pour pas que je me dérobe... et encore, pas sûr que je ne trouve pas une excuse pour me dérober :/
    32
    Noemie
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 15:37
    Bonjour,

    Ce post date mais je suis exactement dans la même situation. Je ne vais repéter mon histoire puisquelle rependrait tous les éléments des vôtres, mais le constat est que j'ai 25 ans, les dents dans un un état désastreux, j'ai peur et honte. J'ai eu le courage de prendre rdv chez le dentiste, et depuis je n'arrive plus à dormir, à manger, je pleure et ne pense qu'à ça. J'ai besoin de vos conseils et de vos témoignages, je redoute ce jour plus que tout
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :